Veuillez sélectionner un thème.

Tendances & Statistiques

 Au niveau national, la collecte de données sur le sans-abrisme se développe rapidement dans la plupart des pays européens, ce qui permet d’améliorer les politiques de lutte contre le sans-abrisme, ainsi que le suivi et la mesure du sans-abrisme.

La FEANTSA cherche à améliorer les données disponibles sur le sans-abrisme, affirmant que la nature et l’étendue du sans-abrisme doivent être connues pour permettre aux gouvernements de mettre un terme à ce phénomène sociétal.

La FEANTSA a développé une Typologie européenne du sans-abrisme et de l’exclusion liée au logement (ETHOS) afin d’améliorer la compréhension et la mesure du sans-abrisme en Europe, et de fournir une « langue » commune pour les échanges transnationaux sur le sans-abrisme.

Chaque année, les membres de la FEANTSA compilent des données sur le sans-abrisme et les politiques de lutte contre le sans-abrisme dans chaque État membre de l’UE. Vous pouvez les voir ici.

Pour recevoir plus d’informations sur le travail de la FEANTSA dans ce domaine, veuillez contacter Ruth Owen.

Emploi

L’accès au marché du travail joue un rôle essentiel pour l’intégration sociale et l’accomplissement personnel d’une personne. L’absence ou la perte d’emploi est souvent une cause de sans-abrisme. Pour les personnes sans domicile, la réinsertion dans le marché du travail [MS2] est essentielle pour sortir de la pauvreté et de l’exclusion sociale. Elle permet d’établir un réseau social, d’acquérir de l’expérience, de renforcer les compétences, de développer l’estime de soi et d’acquérir une indépendance financière.

Pour recevoir plus d’informations sur le travail de la FEANTSA dans ce domaine, veuillez contacte Robbie Stakelum.

Les femmes sans domicile

Les études démontrent que les causes et les conséquences du sans-abrisme et de l’exclusion liée au logement varient considérablement entre les hommes et les femmes. Par exemple, la violence à l’encontre des femmes est une cause importante du sans-abrisme parmi les femmes et de nombreuses femmes sans domicile sont victimes de violence domestique. Les femmes utilisent les services d’aide aux sans-abris de façon complètement différente de leurs homologues masculins. Il est par conséquent important pour les décideurs politiques de prendre en compte les besoins spécifiques des femmes sans domicile.

Pour recevoir plus d’informations sur le travail de la FEANTSA dans ce domaine, veuillez contacter Dalma Fabian.

Santé

Il va sans dire que le sans-abrisme a un impact important sur la santé des sans-abris. Les personnes sans domicile sont confrontées à d’énormes obstacles pour accéder aux soins de santé, ce qui engendre un âge moyen de décès de 43 ans pour les femmes et de 47 ans pour les hommes. Les principaux facteurs qui impactent sur la santé d’une personne sans domicile sont i) une mauvaise santé physique, ii) des troubles psychiques et iii) des problèmes de toxicomanie. Ces trois facteurs de morbidité sont provoqués par la vie précaire dans la rue ou dans les centres d’hébergement, en plus de la fatigue mentale et de la peur qui découlent de la vie dans la rue.

Réseau européen des professionnels de la santé des sans-abris (ENHW)

Le travail de la FEANTSA sur la santé et le sans-abrisme est soutenu par l’initiative transnationale du Réseau européen des professionnels de la santé des sans-abris (ENHW). Accéder au bulletin d'information d'ENHW.

Groupe de travail

La FEANTSA coordonne un groupe de travail sur la santé. Celui-ci est composé de membres de la FEANTSA travaillant sur la santé et le sans-abrisme.

Pour recevoir plus d’informations sur le travail de la FEANTSA dans ce domaine, veuillez contacter Dalma Fabian.

Logement

L’absence de logement abordable, accessible, sûr et adéquat est une cause récurrente du sans-abrisme. Afin de lutter contre le sans-abrisme, il est par conséquent nécessaire de comprendre le rôle central du logement en tant que cause et solution au sans-abrisme. Le droit au logement est un des droits humains les plus basiques pour la dignité humaine. L’accès au logement est une condition préalable pour l’exercice de nombreux autres droits fondamentaux. L’élimination du sans-abrisme passe ainsi par la réalisation des droits au logement.

La FEANTSA travaille sur différentes thématiques liées au logement, comme le rôle des marchés au logement pour générer et combattre le sans-abrisme, les droits au logement, les besoins de logement des personnes sans domicile, le rôle des secteurs connexes comme le logement social, et le rôle global du logement dans le cadre des solutions au sans-abrisme.

Groupe de travail

La FEANTSA coordonne un groupe de travail sur le logement, composé de membres de la FEANTSA travaillant spécifiquement sur le logement et le sans-abrisme. 

Pour recevoir plus d’informations sur le travail de la FEANTSA dans ce domaine, veuillez contacter Ruth Owen.

Migration

Les immigrants représentent une proportion croissante des usagers des services d’aide aux sans-abris. Cette problématique ne concerne pas seulement les ressortissants des pays tiers mais également les citoyens européens exerçant leur droit à la libre-circulation qui représentent un pourcentage important des personnes sans domicile dans de nombreux centres métropolitains.

Les principaux facteurs liant la migration au sans-abrisme sont : le statut juridique, à savoir le droit au logement social, à la protection sociale, au travail et l’accès aux services d’aide aux sans-abris (qui sont dans plusieurs États membres refusés aux non-ressortissants ou aux migrants sans papiers) ; l’ethnicité, à savoir la discrimination lorsqu’ils essaient d’accéder au marché du logement ; et des facteurs institutionnels, à savoir des restrictions sur les nouvelles admissions de travailleurs migrants et le non-renouvellement des permis de travail.

La FEANTSA estime que les politiques migratoires devraient accorder davantage d’attention à l’exclusion liée au logement et que le débat sur l’accès à l’hébergement d’urgence quel que soit le statut devrait être renforcé.

Groupe de travail

La FEANTSA coordonne un groupe de travail sur la migration composé de membres de la FEANTSA qui sont experts dans le domaine du logement et du sans-abrisme.

Pour recevoir plus d’informations sur le travail de la FEANTSA dans ce domaine, veuillez contacter Mauro Striano.

Participation

La participation concerne la reconnaissance que les personnes touchées par le sans-abrisme ont le droit d’avoir leurs opinions et de faire entendre leur voix, la création des structures nécessaires pour permettre à ces personnes de s’exprimer et le fait de donner un feedback à ces personnes sur l’impact de leur participation.

La participation est une façon d’apprécier les expériences des personnes qui ont une vision unique des services que nous proposons et des politiques que nous élaborons. En tenant compte de cette expérience, la qualité et l’efficacité des services et politiques s’amélioreront. La participation des groupes exclus et sans domicile rend les processus décisionnels plus ouverts et plus démocratiques, respecte les droits humains et crée un environnement favorable pour les personnes marginalisées afin de leur permettre d’acquérir davantage d’autonomie.

Groupe de travail

La FEANTSA coordonne un groupe de travail sur la participation composé de membres de la FEANTSA qui sont experts sur la participation des personnes sans domicile. 

Pour plus d’informations sur le travail de la FEANTSA dans ce domaine, veuillez contacter Mauro Striano.

Les jeunes sans domicile

Les jeunes menacés ou victimes de sans-abrisme et les problèmes liés à cette situation précaire nécessitent des solutions spécifiques, séparées des structures développées pour aider les adultes sans domicile. 

En 2014, la FEANTSA a créé FEANTSA Youth, un réseau européen informel de jeunes visant à prévenir, réduire et éliminer le sans-abrisme parmi les jeunes. En savoir plus sur le réseau FEANTSA Jeunesse.

Pour recevoir plus d’informations sur le travail de la FEANTSA dans ce domaine, veuillez contacter Robbie Stakelum.