Communiqué de presse : La Commission européenne affirme que le fait d’être sans-abri n’empêche pas les citoyens mobiles de l’UE d’avoir un droit de résidence

Dans une réponse à une question parlementaire, publiée le 19 septembre sur le site web du Parlement, la Commissaire Jourová a affirmé que le fait d’être sans-abri ne peut pas être considéré comme une raison suffisante pour révoquer le droit de résidence d’un citoyen mobile de l’UE.

« Ce n’est pas la première fois que le Parlement européen demande une clarification à la Commission sur cette problématique et la FEANTSA a attendu une réponse claire pendant plusieurs années, » a déclaré le directeur de la FEANTSA, Freek Spinnewijn, qui a ajouté que « maintenant la Commission devrait sérieusement contrôler que les États membres respectent le cadre existant sur la libre-circulation en matière d’accès aux services et d’exercice des droits pour les citoyens mobiles européens qui deviennent sans domicile dans un pays autre que le leur. »  

En collaboration avec le Réseau sur les droits des migrants et Praxis, la FEANTSA a introduit une réclamation devant la Commission européenne pour contester les expulsions au Royaume-Uni et demande la prise rapide de mesures contre une violation inadmissible des droits de citoyens.

Cliquez ici pour lire l’intégralité du communiqué de presse.

Zone de téléchargement