Le droit à la libre circulation compte parmi les droits fondamentaux des citoyens de l’Union européenne. Chaque jour, beaucoup l’exercent et nombreux sont ceux qui se sont définitivement construit une nouvelle vie à l’étranger, participant ainsi à la richesse et à la croissance de la société qui les accueille. Malheureusement, pour une minorité – peu nombreuse mais néanmoins significative – de ces citoyens européens migrants, le déménagement vers un autre Etat membre s’est avéré être un piège à la pauvreté. Ils se retrouvent sans moyens, ressources ni domicile et peinent à obtenir un accompagnement approprié. Leur situation fragile est étroitement liée aux politiques et réglementations communautaires relatives à la libre circulation des citoyens ainsi qu’à la législation sur les migrations intérieures et à son interprétation à l’échelon national. Etant donné ses responsabilités dans ce domaine, la FEANTSA appelle l’Union européenne à garantir l’accès à un hébergement et à un accompagnement d’urgence aux citoyens européens démunis qui résident dans un autre Etat membre que celui dont ils ont la nationalité. Cette assistance devrait être proposée jusqu’à ce qu’une solution durable soit trouvée, dans le respect des droits humains et de la dignité de la personne et de sa famille.

Prévenir l’indigence des citoyens de l’UE

Zone de téléchargement